LE MANOIR DU FANTASTIQUE

Inscrivez-vous, présentez-vous, Firmin prépare votre suite...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Jeu 26 Nov 2009 - 10:21

(Lien supprimé par l'auteur)


Dernière édition par Max le Dim 27 Jan 2013 - 19:50, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss witch
Sorcière cotorep à mi-temps
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1468
Age : 26
Date Naissance : 24 juillet 1991
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Jeu 26 Nov 2009 - 20:45

Hum, oui, ben en fait les deux pages Word d'analyse, elles seraient pas de trop, parce que j'ai eu beau relire trois fois le poème en cherchant les mots dans le dico pour de possibles doubles sens, en essayant d'analyser les images, de comprendre les phrases, eh ben non, rien à faire, j'ai rien compris

Accessoirement, "s'alangui", y a un t
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naellemoon.canalblog.com
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Ven 27 Nov 2009 - 11:57

Salut miss witch merci pour tes efforts, mais dommage qu'il n'aient pas porté leurs fruits. Pourtant, toi qui fait des études de lettres (enfin je crois), en "analysant" ce poème comme tu le ferait en TD ou en cours avec les grands auteurs et leurs poèmes parfois incompréhensibles à première vue, tu n'arrives pas trouver un petit quelque chose ? Parce que par exemple, avant le sens et le fond même du poème, il y a un travail notable de forme, de construction, de sonorités etc.

J'attends un peu, pour voir ce que ça donne avec d'éventuels autres lecteurs, mais je mettrais un aperçu de l'analyse, si tu veux.

Ah oui, merci pour la faute, vestige d'un temps où le verbe n'était pas écrit sous la forme pronominal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maerlyn
La Folle du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4617
Age : 30
Date Naissance : 18/03/87
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Ven 27 Nov 2009 - 12:10

Comme quoi les études de lettre c'est assez surfait.


La preuve, j'ai beau en avoir fait, ce n'est qu'à la troisième lecture de ton poème que j'ai remarqué que tu avais utilisé des rimes batelées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.turnleft.fr/
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Ven 27 Nov 2009 - 14:42

Ouais, bien vu mae et merci pour tes lectures ! Ces rimes batelées, c'est certainement le truc sur lequel je me suis le plus cassé le cul. Des rimes qui "ondulent" comme un serpent tout au long du poème, et qui sont constituées d'une espèce de double homéotéleute en / i / et / on / (avec variantes approchantes) pour faire écho aux "ding dong"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss witch
Sorcière cotorep à mi-temps
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1468
Age : 26
Date Naissance : 24 juillet 1991
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Ven 27 Nov 2009 - 15:41

A vrai dire, je me suis pas penchée sur la forme parce que je voulais avant tout essayer de comprendre le fond (c'est sur ça que j'ai des problèmes, en général).

Max a écrit:
en "analysant" ce poème comme tu le ferait en TD ou en cours avec les
grands auteurs et leurs poèmes parfois incompréhensibles à première vue, tu n'arrives pas trouver un petit quelque chose ?
La différence, c'est qu'en cours, on est là pour ça!

M'enfin je me repencherai là-dessus et je creuserai un peu mieux.

Rimes batelées? Homéotéleute? *dico* Ah ouais, ok... Eh beh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naellemoon.canalblog.com
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Ven 27 Nov 2009 - 21:24

miss witch a écrit:
M'enfin je me repencherai là-dessus et je creuserai un peu mieux.

Ouais, enfin c'est comme tu veux, hein Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss witch
Sorcière cotorep à mi-temps
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1468
Age : 26
Date Naissance : 24 juillet 1991
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Dim 29 Nov 2009 - 13:10

Ahah! Je pense avoir compris!

Ça serait pas une critique de la surpopulation dans le monde? Je m'explique: "noir comme l'Onde" (vers 2) dans le sens "noir de monde", y a tellement de personnes ("surnombre", vers 7) sur Terre qu'elle en étouffe (c'est elle qui parle, là, d'où la majuscule à "Poète" et le fait qu'elle se qualifie de "maudit[e]" (vers 1)). Elle ploie sous le poids des hommes ("Loin sous les décombres" (vers 6)) et est en colère contre eux, mais en même temps ça l'attriste ("dépit" (vers 10) = colère + chagrin). Elle avertit les hommes que leur fin ("Hécatombe", vers 11) est proche ("fait vibrer le Gong" (vers 13), "Des glas pour carillons" (vers 12)) et qu'ils doivent agir pour éviter ça, sinon, non seulement les hommes vont tous disparaître ("je songe à l'Hecatombe", vers 11), mais en plus ils vont emporter la Terre avec eux ("tu creuses ma tombe!", vers 9).


Bon, là, comme ça, c'est un peu fouillis, mais c'est qu'il y a tellement de choses à dire que... j'arrive pas à le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naellemoon.canalblog.com
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mar 1 Déc 2009 - 15:07

En fait c'est moins "alambiqué" que ça.
Le thème principal est qu'il s'agit tout simplement d'un poète confronté à la noirceur du monde, le mal qui est partout, la méchanceté de ses semblables... qui, subissant tout cela (et probablement plus que quiconque), souffre profondément, et en vient à haïr ce monde et surtout les hommes. A tel point que la douleur et le mal instillés en lui par cette altérité grossit et prend des proportions apocalyptique : il songe à l'hécatombe, la destruction totale, l'éradication etc. à l'image de la souffrance accumulée avec le temps et de la noirceur extrême du monde.

Bon, pendant que j'y suis, je vais mettre là haut en éditant "l'analyse". C'est un gros bordel, c'est incomplet et c'est écrit à l'arrache, mais à la base c'était seulement pour mon usage personnel alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miss witch
Sorcière cotorep à mi-temps
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1468
Age : 26
Date Naissance : 24 juillet 1991
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mar 1 Déc 2009 - 20:38

Hum, mouais, j'me suis un peu plantée, quand même. 'fin bref.

Je comprends pas en quoi les hémistiches sont imparfaits, et les alexandrins aussi quand on compte les e muets. Parce que j'ai compté, et je vois rien de choquant...


Dernière édition par miss witch le Lun 19 Déc 2011 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naellemoon.canalblog.com
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mer 2 Déc 2009 - 20:01

Des hémistiches qui tombent sur le "on" de onde par exemple, ou le "som" de sombre. Et des "e" muets que l'on ne prononce pas mais qui comptent pour des pieds dans la métrique (surtout quand ils ne sont pas élidés par une voyelle), comme "révulsée, mélancolie, gorgée".

Mais Catherine t'expliquerait ça mieux que moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Robert
Matronne Lova Moorienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5794
Age : 49
Date Naissance : 4 09 1968
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mer 2 Déc 2009 - 20:33

Ah oui ! je pourrais expliquer !
Mais non.

Bon d'accord, puisque vous insistez (si, si, vous insistez).
L'hémistiche dans un alexandrin doit couper le vers en deux après six pieds, mais pas couper un mot. Pour bien faire, il doit être possible de faire une pause à cette coupure. Et normalement, pour être vraiment classique, on ne peut faire l'hémistiche après un mot qui se termine par un "e" non élidé.
Citation :
Il est noir comme l’Onde et mes yeux interdits
Mauvais hémistiche car il coupe le vers au milieu de "onde".
Citation :
Moi, Poète maudit, j’exècre ton bas-monde !
Hémistiche parfait car il coupe le vers après "maudit" avec la vraie possibilité de faire une pause.

Pour les "e" de fin de mot, normalement, en poésie classique, quand on déclame, ces "e" sont prononcés et donc, compte pour le calcul des pieds. La seule façon de ne pas les compter, toujours pour la poésie classique, est de pouvoir les élider grâce au mot qui suit qui commencera par une voyelle.
Citation :
Quand chaque seconde révulsée me dédit.
Ici, le "e" de "révulsée" n'est pas élidé. Donc il compte pour un pied, ce qui porte ce compte à 13 pieds.
Citation :
Égrène l’heure sombre, alors que tu me fouis…
Le "e" de sombre est élidé grâce au mot "alors".

Maintenant la poésie de Max est une poésie néo-classique. C'est à dire qu'elle prend des libertés avec le classique pur et je ne pense pas qu'il faille la changer parce que pour qu'elle soit vraiment classique, il y aurait trop à changer et le sens que Max a mis tant de travail à y mettre risquerait trop d'en pâtir.

_________________
Mon blog : http://catherine-robert68.sosblog.fr

http://s2.bitefight.fr/c.php?uid=147517
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-robert68.sosblog.fr
maerlyn
La Folle du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4617
Age : 30
Date Naissance : 18/03/87
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mer 2 Déc 2009 - 20:57

Ah ok...


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.turnleft.fr/
Catherine Robert
Matronne Lova Moorienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5794
Age : 49
Date Naissance : 4 09 1968
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mer 2 Déc 2009 - 21:09


Et je vois que le bonheur est sur ce visage.

_________________
Mon blog : http://catherine-robert68.sosblog.fr

http://s2.bitefight.fr/c.php?uid=147517
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catherine-robert68.sosblog.fr
miss witch
Sorcière cotorep à mi-temps
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1468
Age : 26
Date Naissance : 24 juillet 1991
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   Mer 2 Déc 2009 - 21:39

Catherine et Max: C'est vrai que je m'étais posé la question de savoir, en comptant les syllabes, si on devait prendre en compte le "e" de "mélancolie" ou de "révulsée", dans la poésie classique. Je m'étais finalement dit que non. Donc ok, je prends note. Merci!

Maerlyn:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naellemoon.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SERPENT QUI FAIT "DING DONG"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SHINee _ Ring Ding Dong
» Ding ding dong
» Les vidéos/Musiques des news
» Gribouillis pendant les cours, les réunions, le boulot, ...
» Dawn Summers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE MANOIR DU FANTASTIQUE :: ECRITURE :: POESIES-
Sauter vers: