LE MANOIR DU FANTASTIQUE

Inscrivez-vous, présentez-vous, Firmin prépare votre suite...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 métaphysique de la viande - roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: métaphysique de la viande - roman   Jeu 17 Nov 2011 - 19:41

METAPHYSIQUE DE LA VIANDE
(premier épisode)


PROLOGUE

Dans le même temps un homme se suicida à Hong-Kong, un autre commit à Calaires deux assassinats, une comète passa au dessus de nous, elle passait tous les trois mille ans ; le premier homme était Ombric, le deuxième Scorpio et la comète n'avait plus de nom ; dans le caniveau asséché une guèpe momifiée se trouvait sur le dos et donnait l’impression qu’elle tomberait en poussière si quelqu’un s’avisait de la toucher.


PREMIERE PARTIE

1

Le silence, on entendrait les mouches voler, s’il y avait des mouches. Trois murs tapissés de lin, le quatrième lambrissé de frêne et semé d’appliques comme des meurtrières opalescentes, une moquette alternant larges bandes coquille d’œuf et rayures crème, un plafond blanc avec au centre un demi-globe en verre fumé, un lit queen size tapi à ras du sol contre le mur lambrissé et couvert d’une couette sable et de trois coussins blanc cassé, en face deux hautes portes-fenêtres masquées de rideaux plissés en coton écru encadrant un bureau en frêne décoré d’une lampe de chevet à abat-jour carré et blanc, au mur de gauche la porte d’entrée et une patère en frêne, au mur de droite une penderie encastrée à porte coulissante blanc mat avec une psyché sans cadre et l’entrée de la salle de bain, deux escarpins Repetto en cuir noir, de style charleston, à talons de neuf centimètres, posés sur la moquette parallèles l’un à l’autre et perpendiculaires au lit, une robe Ralph Lauren en jersey noir à profond décolleté étendue sur la couette, accompagnée d’un blazer bleu marine pour femme sans un pli et de même marque, une paire de bas Chantal Thomass en fine résille anthracite, enroulés et posés sur les coussins, sous le bureau un sac de voyage Vuitton en cuir brun, fermé, sur le bureau un sac baguette Lancaster de couleur réglisse muni d’une longue anse en chaîne et arboré de quatre pompons noirs, au sol près de la porte de la salle de bain un soutien-gorge et un string Nina Ricci, tous deux en tulle noire brodée d’un motif floral et décorés de dentelle ardoise, dans la salle de bain un lavabo, une baignoire, un épais tapis de bain, les WC, tout ça immaculé, sec, propre, lumineux, et une cabine de douche fermée qui laissait entendre l’eau couler et rebondir et laissait voir une ombre mouvante à travers le plexiglas translucide envahi de fausses gouttes figées dans sa matière et de vraies glissant à sa surface.


lire la suite ici :
http://metaphysiquedelaviande.blogspot.com/2011/11/premier-episode.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Ven 18 Nov 2011 - 14:16

C'est... particulier. Et comment dire, c'est pas mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracelse
schtroumpf Ninja
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5011
Age : 43
Date Naissance : 01-04-1974
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Ven 18 Nov 2011 - 20:20

Trop descriptif.

_________________
Plus les hommes seront éclairés, et plus ils seront libres.
Voltaire

Et garde-toi des bons et des justes ! Ils aiment à crucifier ceux qui s'inventent leur propre vertu. Ils haïssent le solitaire.
Friedrich Nietzsche

Nihilisme : nous nous vengeons de la vie en lui opposant la fantasmagorie d'une vie "autre" et "meilleure" .
Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lelupanardeparacelse.blogspot.com/
cyrolin
Vampire de campagne
Vampire de campagne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Lun 21 Nov 2011 - 18:30

Jusqu'au bout, je trouvais que c'était trop propret pour être du toi mais à la fin, avec la gosse battu je me suis dit "ah ben voilà, on retombe sur nos pattes."
J'ai trouvé que c'était une bonne scène d'intro. Avec ta foule de détails photographiques,tu poses la crédibilité de ton narrateur et ça m'a pas semblé trop long. Plus, ç'aurait été trop mais là, pour mon goût, ça roule.
C'est le problème aussi des extraits, ça rend jamais justice au roman complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Lun 21 Nov 2011 - 18:33

ouais, je suis d'accord, mais c'est faute de mieux. j'ai d'autres romans dans les tuyaux côté éditeurs pour occuper tout le monde pendant encore au moins deux ans, et celui que j'écris me donne bien du malheur, donc je balance ça sur le net pour me réchauffer un peu l'égo, j'ai besoin qu'on même, je suis pire que liz taylor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyrolin
Vampire de campagne
Vampire de campagne
avatar

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Lun 21 Nov 2011 - 19:01

On est tous comme ça. Ecrire dans son coin sans jamais de retour, c'est lourd à la longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Lun 21 Nov 2011 - 19:06

bin, des retours, j'en ai, mais le truc, c'est qu'on me parle de la nuit noire, parce qu'il vient de sortir, sauf que moi je l'ai écrit il y a à peu près quatre ans, du coup ça m'évoque pas grand chose, je me souviens à peine de ce dont il parle, quand je cherche un passage à lire pour les dates de promo, il m'arrive de tomber sur des morceaux dont j'avais tout oublié !

alors, du coup, métaphysique de la viande, qui est le dernier que j'ai terminé (et ça fait déjà presqu'un an, au bout du compte), j'ai envie de le faire tourner un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Jeu 24 Nov 2011 - 9:45


Lundi 24 avril 1989 à vingt heures Frank Sanford annonça à sa fille son intention de quitter la maison pour de bon. La mère venait de partir à son travail. Amy parut d’abord frappée de stupeur, ensuite elle pleura et cria et se jeta sur son père pour le griffer au visage et le gifler. Il ne répliqua pas. Il l’empoigna et la conduisit dans sa chambre où il la jeta en gueulant c’est pas tes histoires ça te regarde pas connasse. Il l’enferma. Il commença de remplir une valise. Elle continua de pleurer et de hurler. Il remplit une deuxième valise. Elle entreprit de tout casser, sans cesser de hurler. Il déverrouilla la porte, se jeta sur sa fille qui venait d’exploser une minichaîne contre un mur, la gifla de toutes ses forces en hurlant merde d’une voix hors de contrôle. Le coup envoya Amy par terre et lui coupa la parole. Il considéra le désastre. Il eut un air étourdi. Amy se secoua et se décolla du sol. D’une main il défit sa ceinture et de l’autre tenta de saisir par le bras sa fille qui lutta pour lui échapper et l’attaqua avec fureur.


pour lire la suite : http://metaphysiquedelaviande.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Jeu 1 Déc 2011 - 8:36

METAPHYSIQUE DE LA VIANDE - TROISIEME EPISODE

3

Une cordelle rampa sur son pied gauche, descendit, s’enfouit dans le sable. Quand Amy ouvrit les yeux il faisait nuit et elle était nue, allongée sur la plage et cernée par le souffle du ressac. Elle tatonna, ne trouva rien que du sable compact et humide, glacé. Un frisson la saisit, un haut-le-corps lorsqu’elle se leva. Elle appela en anglais, en français, elle cria. Le froid couvrit sa peau de chair de poule. Il était quatre heures dix ; la température extérieure était de sept degrés. Les larmes emplirent ses yeux, débordèrent, coulèrent sur ses joues et dans le même moment quelque chose de gluant coula hors de son vagin et le long de ses cuisses. Elle y porta les doigts, produisant un son à mi-chemin du grognement et du cri. A la clarté médiocre de la lune elle vit sur ses doigts un liquide blanchâtre strié de rouge clair. Elle secoua la main avec panique ou dégoût. Entre ses cuisses l’écoulement continua. Elle tomba à genoux. Elle frotta avec frénésie ses doigts dans le sable noir et contre sa cuisse. Elle bascula sur le côté, se recroquevilla ; l’écoulement cessa ; ce qui avait coulé contre ses cuisses commença de sécher et glaça sa peau. Dans sa langue elle dit putain, putain ; putain qu’est-ce qui m’arrive ; qu’est-ce que je vais faire ; mon Dieu, mon Dieu ; mon Dieu aidez-moi je vous en supplie. Elle se tut et sanglota. Le choc nerveux, le froid ou un mélange des deux secoua son corps de spasmes qui devinrent des convulsions. Elle claqua des dents. Elle saisit ses cheveux, les tira de toutes ses forces. Elle crispa les mâchoires et produisit des bruits inarticulés et bestiaux. Cela dura quelques minutes et reflua, après quoi elle demeura calme et envahie de frissons, en position allongée, le visage hébété. Des cheveux restèrent accrochés à ses mains relâchées, d’autres adhérèrent à son corps incrusté de sable. La conscience sembla lui revenir. Elle s’assit, regarda autour d’elle sans rien voir, se leva. Le froid marbrait sa peau et provoquait des tremblements de tout ses membres. Au loin un cargo émit un son grave et prolongé.

la suite : http://metaphysiquedelaviande.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Ven 2 Déc 2011 - 13:39

Au delà du reste, j'imagine que c'est voulu la narration basique/factuelle ? Je suis pas fan non plus, ça fait "écriture de collégien" à certains endroits (elle fait ça, elle fait ça, il est 4h10, il fait 17 degré, elle fait ça...). Et comme souvent, puisque c'est la mode (consciente ou non), c'est assez visuel/cinématographique (suffit de voir la dernière phrase). Mais bon, c'est rythmé en contrepartie.



Dernière édition par Max le Sam 3 Déc 2011 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Sam 3 Déc 2011 - 4:55

(juste pour info : c'est à la mode depuis à peu près un siècle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Sam 3 Déc 2011 - 11:00

Et les successions de phrases courtes, lapidaires, sujet/verbe/complément, c'est à la mode depuis un siècle aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Sam 3 Déc 2011 - 12:25

à peu près, oui, en tant que forme construite et théorisée, oui. il y a un bouquin intéressant sur la question, écrit vers la fin des années cinquante, le premier par ailleurs à mettre sur le même plan hammet et hemingway ; je ne suis pas chez moi mais si le sujet t'intéresse réellement, je te filerai la référence mardi ou mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Sam 3 Déc 2011 - 13:31

beatshot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Sam 3 Déc 2011 - 13:35

ah, d'accord, tu étais sarcastique. au temps pour moi. j'ai mal dormi, et j'ai donc du mal à saisir la pleine puissance de ta verve. bon week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   

Revenir en haut Aller en bas
 
métaphysique de la viande - roman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» métaphysique de la viande - roman à suivre
» métaphysique de la viande - roman
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» Comment croquer Odile (ou la viande de crocodile)
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE MANOIR DU FANTASTIQUE :: ECRITURE :: VOS NOUVELLES, ROMANS-
Sauter vers: