LE MANOIR DU FANTASTIQUE

Inscrivez-vous, présentez-vous, Firmin prépare votre suite...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 métaphysique de la viande - roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Constantine
Sangsue mort-vivante
Sangsue mort-vivante


Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 32
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Mar 14 Aoû 2012 - 13:58

Je n'ai jamais dis que c'était mauvais... J'ai dis que je n'aimais... Toute la différence vient du fait que quelque chose de mauvais n'a pas (ou peu) de qualitée... Et quelque chose que je n'aime pas est quelque chose qui a des qualitées mais elles ne me conviennent pas...

Beaucoup de livres de Dick sont basée sur ce concepte la... Je cite 3 auteurs d'époques differentes, pour dire que c'est largement utiisé peut importe le style ou l'époque... Tu as raison, les grecs faisaient déjà ça... Mais ces dernières années, je trouve que ça se multiplie... Dans le style de la fantasy, c'est très présent sur l'impulsion du trône de fer mais, si tu lis "les chroniques du tueur de rois'' tu verras que la fantasy peu changer de style... Pareil pour l'assassin royal...

De plus même en disant "je trouve que..." ce n'est qu'un avis subjéctif... A aucun moment je ne permettrais d'etre catégorique en disant ''c'est mauvais"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konsstrukt
Vampire de campagne
Vampire de campagne


Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Mar 14 Aoû 2012 - 14:08

oui, bon, enfin, c'est mauvais, j'aime pas, ça revient au même, on va pas pinailler. moi, j'aime pas les épinards, et ça a beau être bourré de qualités, je trouves ça mauvais comme la mort.

en fait, ce qui se multiplie ces dernières decennies, c'est une méthode de construction narrative très inspirée par le cinéma (et maintenant la télévision), et dont la fantasy fait ses choux gras (surtout la fantasy mais en horreur/épouvante ils sont légion aussi) et qui consiste à raisonner en arcs narratifs, et à attribuer à chaque arc un personnage particulier.

mais, si tu as l'impression que ce procédé est omniprésent, c'est surtout parce que tu lis beaucoup de littérature de genre d'origine ricaine ; si tu lisais plus de romans généralistes français, tu aurais au contraire l'impression que c'est l'invasion du "je parle à la première personne de mes couilles qui grattent" ; en réalité les deux coexistent, je pense, dans le même équilibre que depuis toujours.

pour en revenir à mon bouquin, il n'est pas construit en arc mais plutôt en mosaïque. donc, je réitère. que tu n'aimes pas mon bouquin, très bien. par contre, tu ne peux pas le rattacher à ces autres bouquins que tu cites et que n'aimes pas non plus, parce qu'il n'est pas fabriqué pareil. et je suis pas en train de faire mal aux mouches, là. il diffère vraiment, sur des points très importants. il est évidemment construit en empruntant à des méthodes déjà existantes, je n'ai rien inventé, mais ce ne sont pas celles que dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
métaphysique de la viande - roman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» métaphysique de la viande - roman à suivre
» métaphysique de la viande - roman
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» Comment croquer Odile (ou la viande de crocodile)
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE MANOIR DU FANTASTIQUE :: ECRITURE :: VOS NOUVELLES, ROMANS-
Sauter vers: