LE MANOIR DU FANTASTIQUE

Inscrivez-vous, présentez-vous, Firmin prépare votre suite...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conseils futuriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adrienf
Sangsue mort-vivante
Sangsue mort-vivante


Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Conseils futuriste   Lun 20 Fév 2012 - 22:51

Bonsoir, voici mon dernier texte.

Bonne lecture.



Julie sort du lit, peu fière de ce qu’elle vient d’accomplir. Elle attrappe sur une chaise ses effets et les enfile. Elle se demande ce qu’elle fait là, dans cette chambre d’hôtel austère. Elle pense à son mari et ses enfants, elle accomplit quelques pas puis se blottie contre le mur, elle fond en larme. Un inconnu se relève et s’en va du lit, il passe à coté de la commode et se dirige à présent vers elle. Cet homme maigrichon, plutôt grand se met accroupi pour être à la hauteur de la jeune femme.
Il lui dit avec une voix tremblante
- Qu’est ce qu’il y a ?
Elle lui répond avec une petite voix pleine de détresse
- J’aime mon mari et maintenant j’ai couché avec toi ! Je suis sale, je me sens salie.
- Pourtant tu as eu l’air d’apprécier, hein.
- La question n’est pas là, toi tu n’as pas d’enfants, pas de femme. Tu vis d’aventure de nuit en nuit.
- Mais tu t’en fous de ton mari, il n’est pas capable de te faire jouïr, moi je l’ai fait c’est le principale.
- Oui c’est vrai, mais... Je l’aime. Et toi, tu es seuleument une aventure que je regrette déjà.
- Pourtant tu ne l’as pas montré.
- Ho c’est bon avec ton sens de l’humour, je te parle sérieusement et toi, tu rigoles.
Elle part, et court dans le couloir, monte dans l’ascenceur. Elle en profite pour terminer de s’habiller. Elle est seule avec cette atroce musique d’ascenceur tuante . Elle se regarde dans le miroir dos à elle pour se recoiffer, elle est une femme d’un trentaine d’année, cheveux noirs, mais elle voit une femme de plus ou moins cinquante ans cheveux gris. Elle n’ose plus se regarder, elle n’ose pas.
La porte coulisse, le hall s’ouvre, personne à la réception ni dans tout le hall d’entrée
Elle crie:
- Il y a quelqu’un ?
Sa voix résonne et donne des échos mais personne ne répond. Elle fouille de fond en comble le hall, elle passe derrière les pilastres, elle examine le comptoir blanc de la réception mais aucune trace de vie. Elle commence a paniqué. Elle décide de s’enfuir, elle se dirige vers la porte mais celle-ci est fermée. Elle prend le porte manteau couleur or, et essaye de casser la vitre, mais rien n’y fait. Aucune fissure apparante.
Elle décide de remonter dans la chambre de son amant et se dirige donc vers l’ascenceur, mais il ne vient pas. Elle se retourne puis elle aperçoit quelqu’un courrir.
Elle hurle
- Arrête toi !
Pas de réponse. Elle se met à courrir, elle le poursuit. Fatiguée elle s’arrête et par surprise, cette personne se stoppe aussi et se retourne. Julie tremble de peur quand elle voit qui est cet individu. La femme qu’elle a vu dans le miroir est devant elle. Stupéfaite, elle se met à courrir dans le sens inverse et slalom entre les pilastres granites, elle n’a jamais couru a cette vitesse. Sa fatigue s’est volatisée. Elle tourne la tête tout en courant pour vérifier son avance. Personne derrière, la fuyarde pivote sa tête jusqu’à sa position naturelle et par surprise elle se fait stopper par un coup la faisant basculer. Elle se retrouve à contempler le carrelage couleur sable. Par curiosité, elle regarde furtivement ce qui a provoquer cette chute. C’est la vieille femme appuyé sur le dernier pilastre. Julie rampe afin de lui échapper mais la femme grisonnante, lui prend le pied et la traine jusqu’à elle. L’infidèle essaye de résister mais la vieille est trop puissante pour elle.Avec un cri de terreur, elle se fait tirer. Ses mains glissent sur le carrelage par conséquent n’a aucune chance de lui échapper.
Arriver à la hauteur de cette maléfique femme avec une petite voix douce, Julie lui demande ce qu’elle lui veut
- Je suis ton futur.Je sais on ne se ressemble pas. J’ai condamné toutes les sorties, fait évacuer tout le monde sans que personne le sache pour pouvoir discuter.
- C’est quoi le rapport avec moi ?
- T’es conne ou quoi ? Il faut te faire un dessin ?
- J’avoue que ça m’aiderait un peu.
Elle a dit cela sur un ton d’arrogance qui déplait à sa futur et lui inflige une giflle.
- Tu comprends mieux maintenant ?
Sur un ton de peur elle répond:
- Non !
- Je vois que tu comprends pas hein, je vais t’expliquer!
- Oui
- J’ai vu ce que tu as fait le nuit passée avec l’autre con, je l’ai vécu aussi. Je sais ce qui va se passer ensuite et je viens t’aider. Allons s’asseoir.
Elles se dirigent vers le petit salon. Les deux femmes pénètrent dans celui-ci. Un endroit très accueuillant. Tout est dans le ton rouge, sur les murs et le sol se trouvent de la moquette bordeaux. Dans le fond, un bar avec une multitude sorte d’alcool. Un petit verre ne me ferait pas de mal se dit la jeune Julie. Elle s’asseyent dans le canapé lui aussi rouge et la vieille femme s'etend en mettant ses pieds sur la table basse vernie.
- Reprenons la discussion dit la vieille Julie
- D’accord.
- Bon comme je t’ai dit avant, je viens t’aider.
- Aider pourquoi ?
La jeune femme avait l’air un peu plus rassurer.
- Alors, tu as été infidéle, je l’ai été aussi. Regarde où cela m’a conduite.
- Hein ?
- Dire que j’étais aussi conne que toi !
- Mais pourquoi ?
- Bien je suis morte !
- Quoi ?
- Oui, mais j’ai fait autre chose moi !
- Vous avez fait quoi ?
- Et je suis ton futur, donc tu me tutoies.
- Ok, donc tu as fait quoi ?
- J’ai trompé mon mari, j’y ai gouté et j’ai bien aimé. J’ai continué. Jusqu’au jour où il m’a trouvé dans notre lit avec un inconnu. Il a pétè un cable et a été checher la carbine à la cave, il nous a tué tout les deux.
- C’est horrible !
- J’ai pas fini !
- Pardon.
- Quand il s’est rendu compte qu’il nous avait tué, il a été checher les enfants à l’école et les a assassiner aussi avant de se donner la mort dans la maison, si on pouvait appeler encore cela un maison, c'était plutôt un océan de sang.
- Putain...
- Alors, maintenant t’arrête tes conneries si tu veux vivre. Ne lui dis rien, tu rentres chez toi et tu l’embrasses et tu lui dis que tu l’aimes.
- D’accord, je te remercie. J’arrête tout de suite.
- Voilà une de mes photos pour que tu te souviennes de ce que je t’ai dit.
Tout s’efface, tout deviens noir. Une lueur lui vient quand deux portes horizontales s‘ouvrent. Allonger sur le lit la jeune Julie se réveille mais avec surprise s’aperçoit que la photo de la vieille Julie trône sur la table de nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils futuriste   Mar 21 Fév 2012 - 13:43

Par curiosité : tu écris depuis combien de temps ? Tu as écris combien de textes avant celui-là ?

En l'état, une nouvelle pleine de bonnes intentions, mais une ébauche à l'intérêt relatif. Le propos est simple : une leçon de morale, insérée dans un cadre "fantastique". L'angle d'approche (conseils venus du futur) n'est pas assez marquant, et pas forcément bien vendu. Le reste est assez attendu, en fait. Il y a quelques longueurs au milieu. Attention à la justesse des dialogues, également. Bravo pour le message de fidélité, mais ça ne suffit pas à faire une nouvelle. Pour améliorer ce texte, tu pourrais par exemple développer la dimension psychologique de la culpabilité, donner plus de consistance aux personnages, mettre en place une vraie atmosphère fantastique (elle n'est qu'esquissée ici), ou encore amener un ton décalé, une rupture plus forte avec l’apparition qui vient du futur. Ce ne sont que des exemples. Enfin, l'écriture souffre d'un certain nombre de maladresses et d'un manque de relecture ; il faut travailler tout ça.

Une phrase qui illustre bien ces problèmes dans l'écriture, ainsi que le manque de relecture :
"Elle a dit cela sur un ton d’arrogance qui déplait à sa futur et lui inflige une giflle."

Maintenant, si tu commences à écrire, c'est quand même prometteur, je te rassure Wink
Tu possèdes la plupart des outils, il faut maintenant apprendre à s'en servir au mieux. Bon courage !



Dernière édition par Max le Mar 21 Fév 2012 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrienf
Sangsue mort-vivante
Sangsue mort-vivante


Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Conseils futuriste   Mar 21 Fév 2012 - 13:52

Merci pour ta réaction.

Pour être franc, avant cette nouvelle j'en ai écris 3 en peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Perruche mort-vivante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1585
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Conseils futuriste   Mar 21 Fév 2012 - 13:55

Ok, donc c'est vraiment le début. Alors c'est normal ! On écrit tous des trucs pas terrible au début Wink
Pas de secret : faut pratiquer pour s'améliorer. Bonne continuation et n'hésite pas à lire et commenter les autres, c'est formateur et ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrienf
Sangsue mort-vivante
Sangsue mort-vivante


Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 22
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Conseils futuriste   Mar 21 Fév 2012 - 13:58

Oui merci,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils futuriste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils futuriste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Leçon n°08 : 5 petits conseils pour prendre une photo [niveau facile]
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Débutant : Quelle machine (conseils)
» Moyen format kinaflex 6x6 besoin de conseils achat/dvt/etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE MANOIR DU FANTASTIQUE :: ECRITURE :: VOS NOUVELLES, ROMANS-
Sauter vers: